Définir une ligne éditoriale

Au même titre que la charte graphique, la ligne éditoriale représente l’identité et l’image de marque d’une entreprise. C’est le fil conducteur d’une stratégie de contenu. Elle conditionne la réussite d’une communication digitale. Comme toute action de communication, le marketing de contenu doit suivre un ensemble de règles ou de grandes lignes. Il s’agit de la ligne éditoriale.
Femme qui définit sa ligne éditoriale
Table des matières

La ligne éditoriale, au même titre que la charte graphique, représente l’identité et l’image de marque d’une entreprise. C’est le fil conducteur d’une stratégie de contenu. Elle conditionne la réussite d’une communication digitale. Comme toute action de communication, le marketing de contenu doit suivre un ensemble de règles ou de grandes lignes. Il s’agit de la ligne éditoriale. Quel que soit l’objectif de l’entreprise, que ce soit pour attirer de nouveaux clients ou se faire connaître, la ligne éditoriale assure la cohérence entre l’image de marque et la création de contenus éditoriaux. Elle doit donc être définie avant même la production de contenus. Dans cet article, découvrez comment et pourquoi définir une ligne éditoriale.

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ?

Avant d’aller plus loin, définissons d’abord ce qu’est une ligne éditoriale. 

La ligne éditoriale est l’ensemble des règles ou consignes qui forment le cadre de la création de contenus. Elle assure la cohérence entre les contenus créés et l’image de marque. C’est une des composantes de la charte éditoriale. Sa définition précède donc celle de la charte éditoriale elle-même.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la ligne éditoriale ne s’applique pas uniquement aux publications traditionnelles, c’est-à-dire aux médias écrits et aux magazines. Même si elle est souvent associée au secteur du journalisme et de l’édition, elle s’applique aussi dans le monde de la communication et du marketing, dont le marketing digital. La ligne éditoriale désigne les lignes directrices qui guident la création et la diffusion de contenus. Elle joue donc un rôle significatif dans la communication d’entreprise sachant qu’elle garantit la cohérence des contenus que ce soit les sujets ou les thèmes traités, la cible, le ton employé, les canaux de diffusion et les objectifs. 

Pourquoi est-il nécessaire de fixer une ligne éditoriale ?

Avoir une ligne éditoriale est essentiel pour la réussite d’une stratégie de contenus. Sa mise en place permet d’atteindre plusieurs objectifs :

  • Apporter de la cohérence à vos publications en fixant des normes rédactionnelles claires et précises
  • Diffuser un message clair et facilement identifiable sans vous disperser
  • Contribuer à la construction de votre image de marque 
  • Vous positionner comme un expert dans votre domaine d’activités
  • Être plus productif et mieux organisé : la ligne éditoriale est un formidable outil de productivité qui vous permet de gagner du temps dans le choix des sujets à traiter. Elle vous permet de vous concentrer sur la production de contenus.
  • Accroître votre visibilité et votre notoriété sur le web
  • Améliorer votre référencement naturel : la ligne éditoriale vous permet d’avoir des mots-clés et un champ sémantique récurrents. Ces derniers permettent au moteur de recherche de mieux vous repérer et référencer.
  • Attirer de nouveaux clients et fidéliser les anciens clients

Les différentes étapes pour définir une bonne ligne éditoriale

L’établissement d’une ligne éditoriale passe par plusieurs étapes :

Définir ses objectifs de ligne éditoriale

La première étape de la création d’une ligne éditoriale consiste à définir vos objectifs. Quels sont vos objectifs en créant votre site Internet, votre blog ou votre journal d’entreprise ? Que visez-vous en produisant ces contenus ? Est-ce pour faire connaître votre entreprise, vos produits ou services ? Pour développer votre notoriété ? Souhaitez-vous créer une communauté autour de votre marque ou encore mettre en valeur votre expertise ? 

Choisir les thématiques à traiter

Maintenant que vous avez les idées claires concernant vos objectifs, il est temps de choisir les thématiques ou les sujets à traiter. Il s’agit de répondre à la question : de quoi allez-vous parler dans vos contenus ? Une fois que vos objectifs sont clairs, cette étape devrait être une évidence. Les thématiques les plus traitées par les entreprises sont celles qui se rapportent à leur domaine d’activité. Il peut s’agir des actualités relatives à ce secteur. Mais vous pouvez également vous positionner sur un thème plus spécifique ou une sous-thématique spécifique. Vous pouvez également donner des conseils pratiques à vos lecteurs. Dans tous les cas, vous pouvez dresser la liste des sujets que vous jugez pertinents en utilisant la méthodologie du mind mapping. 

Définir l'audience cible

Il est aussi important de savoir qui lira vos contenus. À quel public souhaitez-vous vous adresser ? Est-ce que vous cherchez à atteindre le grand public ou une catégorie socio-professionnelle particulière ? Connaître votre cible est primordial, car cela vous permet de mieux adapter vos thématiques ou sujets à traiter, le ton à employer et le support à utiliser. Aussi, votre cible doit représenter votre persona ou buyer persona. Ce dernier à ses problématiques, ses besoins et ses attentes. Pour être attrayants, vos contenus doivent apporter de la valeur ajoutée, c’est-à-dire offrir des réponses aux problématiques de votre cible.

Déterminer le type de contenu à produire

Avec l’avènement d’Internet, les contenus se sont beaucoup diversifiés. Il existe plusieurs types de contenus : articles de blog, vidéos, photos, guides d’utilisation, livres blancs, infographies … Selon la cible à atteindre, le type de contenu à produire ne sera pas le même. Il est clair que chaque profil de lecteur à ses propres besoins et attentes et à sa propre utilisation d’Internet. Pour cela, le choix du format de contenu doit donc être étudié en amont.

Choisir les supports de communication à utiliser

Le choix du support de communication à utiliser constitue aussi une priorité lors de la définition de la ligne éditoriale. En effet, c’est ce qui va promouvoir vos contenus.

Plusieurs supports de communication sont désormais disponibles : réseaux sociaux (Facebook, Twitter…), blogs, sites web, presse en ligne, emails… Tout comme le type de contenu, le choix du support idéal dépend aussi de votre cible, en particulier de ses habitudes et de ses comportements. Par exemple, en B2C, les cibles utilisent généralement les réseaux sociaux et les sites web. En B2B, ce sont plutôt les médias professionnels qui doivent être privilégiés.

Définir un ton éditorial adapté

Certes, on peut penser que le ton n’est qu’un détail dans la rédaction de contenus. Pourtant, force est de constater que c’est un détail qui a toute son importance. C’est l’un des éléments clés qui conditionnent la réussite d’une stratégie de contenus. Pour qu’un message soit transmis à la bonne cible et qu’il atteigne les objectifs visés, il faut utiliser le bon ton. Celui-ci peut être fixé en fonction de la cible et du genre de contenu : familier, direct, ludique, impersonnel, professionnel, formel, imagé, etc. Par exemple, si votre thématique tourne autour de l’immobilier, de l’assurance, de la technologie ou du B2B, le ton à utiliser est le ton professionnel. En revanche, si vous voulez renforcer votre image d’expert dans votre domaine, il est conseillé d’adopter un ton formel. Au contraire, si vous vous adressez à des jeunes ou à des mamans, un ton familier, direct, imagé ou ludique doit être adopté.

Mettre en place une veille concurentielle

Quel que soit votre domaine d’activités, vous avez sûrement beaucoup de concurrents. Observer ce que font vos concurrents peut vous aider à affiner votre stratégie de contenus. Il s’agit de réaliser une veille concurrentielle afin de cerner leurs points forts et faibles. Quels types de supports utilisent-ils ? Quelles sont les informations qu’ils communiquent à leur audience ? Quel est leur angle de prédilection ? Évidemment, il ne s’agit pas de les copier, mais plutôt de trouver l’inspiration qui peut parfois vous manquer.

Fixer un planning pour sa ligne éditoriale

Dernière étape de la définition de la ligne éditoriale : fixer un planning éditorial. Il s’agit de définir un calendrier de publications en déterminant à l’avance les périodes et les fréquences de publication. Le but est de trouver le meilleur moment où les contenus pourront être diffusés et lus.

Pour aller plus loin

Nous avons aussi écrit ces articles

Hommes mesurant les points de friction

Identifier les points de friction sur son site

Chaque client a ses propres habitudes d’achat. Il y en a qui aiment parcourir les magasins, et d’autres qui préfèrent faire leurs achats en ligne. Pour les uns, comme pour les autres, le parcours client est différent d’un individu à l’autre. Tout au long de ces parcours, il peut y avoir des moments irritants qui sont susceptibles de provoquer un abandon de l’achat ou d’impacter négativement l’image de l’entreprise. Ces blocages sont aussi appelés communément “points de friction”.

Lire la suite »