Pour augmenter leur chiffre d’affaires, les entreprises doivent miser sur une stratégie marketing pertinente et efficace. Sur le terrain du marketing web, deux techniques s’affrontent notamment. Il s’agit de l’Outbound marketing et de l’Inbound marketing. Malgré le fait qu’elles partagent le même objectif, ces deux stratégies sont différentes sur un certain nombre d’aspects. Vous êtes chef d’entreprise ou responsable marketing et vous vous demandez quelle stratégie marketing web est plus efficace et plus adaptée à votre entreprise ?

Découvrez dans cet article les principales différences entre l’Inbound et l’Outbound marketing.

En quoi elles peuvent vous aider à atteindre vos objectifs ? Notre agence qualifiée sur le sujet, est là pour vous répondre.

DÉFINITION

Qu’est-ce que l’outbound marketing ?

L’Outbound marketing, littéralement traduit par marketing sortant, est une technique marketing qui consiste à aller chercher le client là où il est en lui présentant votre offre de produits ou services. C’est la forme traditionnelle du marketing. Il consiste à mettre en œuvre des actions commerciales et marketing dites “push”, c’est-à-dire qui permettent de pousser votre produit vers l’acheteur, peu importe la situation. Il ne tient pas réellement compte de la personne à qui s’adresse le message. D’ailleurs, le message envoyé est le même pour tout le monde. Le but étant tout simplement de pousser le prospect à l’acte d’achat. L’Outbound marketing est donc une technique quelque peu intrusive et agressive.

Le terme interruptif est aussi utilisé pour désigner cette approche du marketing web, car c’est comme une publicité qui passe à la télé. La marque va interrompre un programme qui passe à la télé pour attirer l’attention de l’audience sur son message publicitaire. Il s’agit donc du démarchage pur et dur.

Qu’est-ce que l’inbound marketing ?

A l’opposition de l’outbound marketing, l’inbound marketing, ou marketing entrant, est une approche qui consiste à laisser le client venir à soi. Avec l’arrivée du web et le changement du comportement des acheteurs, qui ne souhaitent plus être démarchés autant avec des publicités non voulues, l’inbound marketing a pris un véritable essor. 

C’est une technique marketing récente, mais qui est aujourd’hui en train de détrôner le marketing classique qui est l’outbound marketing.

Né aux Etats-Unis, l’inbound marketing est une stratégie d’attraction du prospect. On parle aussi de “pull” marketing. Le but est de capter l’attention de l’acheteur afin de l’amener à s’intéresser à votre marque ou à votre produit. 

Le précepte du marketing entrant est que le client est maître de ses choix. Il peut rechercher lui-même les informations qu’il veut, comparer les offres qui lui sont proposées et choisir celle qui lui convient le mieux. 

Ainsi, il ne s’agit pas de faire de la publicité à proprement parler, mais de mettre en place un marketing de contenu de qualité pour attirer l’internaute sur votre site.Une fois sur votre site, vous allez pouvoir récupérer des informations qui pourront vous être utiles dans vos actions de lead nurturing. Ces dernières consistent à travailler progressivement vos prospects jusqu’à ce qu’ils soient réceptifs à des actions commerciales.

Quelle différence entre l’inbound et l’outbound marketing ?

Comme vous avez pu le constater, l’inbound et l’outbound marketing n’adoptent pas la même approche pour arriver au même objectif qui est d’attirer des clients. Voici en quoi ces deux stratégies sont différentes :

La différence de fond

  • L’approche : Alors que dans l’outbound marketing, le commercial va chercher le client en prospectant et en démarchant, dans l’inbound, c’est l’inverse. C’est le client qui va chercher le commercial. L’inbound est alors plus efficace, car le client qui fait la demande de sa propre volonté est déjà prêt à acheter. Il a déjà le budget pour l’achat.

 

  • L’information : Dans l’outbound, les informations ont un caractère purement commercial. Les cibles peuvent donc les trouver agaçantes. Au contraire, dans l’inbound, les informations sont qualitatives et apportent de la valeur ajoutée au lecteur. Il prend du plaisir à les consulter, à les comparer et à choisir ce qui lui convient. Il se fait donc de sa propre idée du produit en déduisant lui-même ses atouts et ses limites.

 

  • La relation client : Dans l’outbound, la relation client est imposée. Le commercial appelle les prospects à tout moment, bien souvent au mauvais moment, au risque de les déranger. Et même s’il ne les dérange pas, ils ne sont tout simplement pas intéressés par ses produits ou services. Au contraire, en inbound, la relation client est initiée et sollicitée par le client. Il contacte lui-même le commercial au moment où il le souhaite. Il se trouve donc dans les meilleures conditions pour acheter.

 

  • La conversation : Dans l’outbound marketing, la conversation est qualifiée d’unidirectionnelle. La marque s’adresse aux prospects sans qu’ils en ont fait la demande. En inbound, la conversation est bidirectionnelle. Comme elle a été initiée par l’acheteur lui-même, les échanges sont à double sens.

 

  • Le contact : Dans l’outbound, le prospect laisse ses contacts, car il veut écourter la conversation. En inbound, il laisse ses coordonnées de son plein gré pour avoir plus d’informations. A ce moment-là, le commercial qui appelle aura plus de chances de conclure la vente, car il aura en face de lui un lead plus qualifié.

Les supports utilisés

L’inbound marketing et l’outbound marketing s’appuient sur des supports et des médias différents pour promouvoir un produit ou une offre. 

  • Les outils utilisés par l’outbound marketing

L’Outbound marketing privilégie les leviers de communication dits “traditionnels”. On peut citer entre autres la publicité média (télévision, radio, presse…), la publicité sur les lieux de vente, la participation aux évènements (salons, foires…), les relations presse, etc. 

Avec l’arrivée du digital, d’autres supports marketing nouveaux sont également utilisés par les spécialistes de l’outbound marketing. Parmi eux, on peut citer les campagnes SMS, l’e-mailing, les liens sponsorisés, la publicité digitale (Google Ads, Facebook ads, Linkedin ads…), le cold calling, etc.

  • Les supports utilisés par l’inbound marketing

Dans l’inbound marketing, les approches se font d’une autre manière, car elles font appel à des outils différents. Parmi eux, il y a les blogs de site web, le référencement naturel ou SEO, les newsletters, les réseaux sociaux, les livres blancs, les études de cas, les podcasts, les vidéos, etc. 

Les ROI obtenus

L’outbound marketing permet d’obtenir un ROI sur le court terme. Il permet effectivement de toucher le public en un court laps de temps. Si vous souhaitez avoir un résultat plus durable avec cette technique, il vous faut renouveler l’opération régulièrement. Mais, comme vous le savez sûrement, l’outbound est une technique plus onéreuse. La facture peut donc s’élever au final.

L’inbound marketing, quant à lui, permet d’obtenir un ROI observable sur le long terme. 

Inbound vs Outbound : des stratégies différentes à chaque époque

L’outbound marketing est apparu aux Etats-Unis dans les années 50. Il est né au même moment que les médias de masse. Toutes les marques se sont empressé de faire de la pub à la télé, à la radio ou dans les journaux.

Avec la diversification des moyens de communication dans les années 70-80 et la vulgarisation des ordinateurs de bureau et de l’impression, le télémarketing et la publicité imprimée ont connu l’engouement.

C’est vers les années 90-2000, notamment avec l’explosion de la bulle internet et des technologies mobiles que l’inbound marketing est né. Les entreprises ont pris conscience de l’importance de cette stratégie dans leur communication web.

Inbound vs Outbound marketing : lequel choisir dans quelle situation ?

Même s’ils sont différents à bien des égards, l’inbound et l’outbound marketing sont deux techniques complémentaires. En effet, l’un comme l’autre, possèdent leurs atouts et leurs limites. L’idée est donc de tirer parti du meilleur de ces deux techniques pour optimiser les résultats. Mais, comment procéder ?

Comme on a pu le voir précédemment, l’outbound est une technique efficace sur le court terme. L’inbound, quant à lui, est profitable sur le long terme. Il faut donc bien articuler les actions pour atteindre les objectifs visés. 

Par exemple, au lancement d’un nouveau produit ou service, vous devez le faire connaître par une méthode d’outbound marketing, telle que les publicités de masse ou la campagne Adwords. 

Une fois que le public a vu la publicité, il faut maintenant mettre en place une stratégie de contenu SEO pour être référencé sur certains mots-clés de façon naturelle. Quand les résultats se font ressentir, vous pouvez diminuer le budget sur la campagne Adwords. Le SEO prend donc le relais.

Dans le cadre d’une stratégie marketing plus globale, on met d’abord en place une technique d’inbound marketing pour attirer la cible et on finalise avec l’outbound marketing. Par exemple, vous attirez la cible sur votre site avec un bon contenu et une bonne stratégie SEO. Quand la relation de confiance s’installe, vous pouvez lui demander de laisser ses coordonnées à travers des CTA (call-to-action).

L’outbound peut commencer à ce moment-là. Vous pouvez mettre en place une stratégie de lead nurturing. Vous pouvez aussi faire un reciblage publicitaire. A la fin, c’est le client lui-même qui contacte votre commercial. Ou encore c’est ce dernier qui le contacte, mais à ce moment-là il sera déjà assez mature. La différence avec une campagne exclusivement “outbound”, c’est qu’en fonction de vos interactions, vous pouvez changer de technique.Vous mettez donc en place la technique outbound qui peut convenir à la situation.

Continuez votre lecture

Comment calculer son CAC (coût d’acquisition client)

Pour augmenter son chiffre d’affaires et pérenniser son activité, une entreprise doit mettre en place une stratégie marketing efficace et rentable. Quelle que soit la stratégie adoptée, toute opération d’acquisition de client requiert un investissement financier.

La génération de leads qualifiés

Pour se développer, une entreprise doit perpétuellement poursuivre deux objectifs : acquérir de nouveaux clients et fidéliser la clientèle existante. Une stratégie efficace doit être mise en place pour chacun de ces deux objectifs. Dans la stratégie permettant d’acquérir de nouveaux clients, la génération de leads est une étape incontournable. Les leads sont des ressources importantes pour une entreprise. C’est grâce à eux qu’elle peut booster ses ventes et ainsi son chiffre d’affaires. On parle souvent de leads qualifiés. C’est quoi exactement ? Quelles sont les techniques à mettre en œuvre pour générer des leads qualifiés ? Les réponses dans cet article.

L’intérêt de l’e-mailing pour les PME / TPE

L’e-mail marketing, aussi appelé e-mailing, est un outil de communication et de fidélisation qu’une entreprise peut utiliser pour se faire connaître, faire connaître ses produits/services et générer des ventes. L’e-mail marketing fait partie des techniques de marketing digital. Il s’agit d’une version électronique de l’antique publipostage ou mailing traditionnel.

Growth Hacking : Faut il tout automatiser ?

Lorsque l’on sait automatiser on a vite envie de tout automatiser ! Par contre lorsqu’on ne connaît pas de technique pour automatiser, on passe vite beaucoup de temps à chercher comment automatiser tel ou tel processus.