Vous avez beau avoir le plus beau des sites web. Sans trafic, il ne vous apportera rien ! Il sera perdu parmi les 5 milliards de requêtes effectuées sur Google tous les jours. 

Alors, comment attirer du trafic sur votre site ? Une des réponses consiste à avoir un référencement sur Google optimal ! 

Désormais incontournable, le SEO ou Référencement pour les anglophones désigne l’ensemble des techniques qui permettent de rendre visible un site sur les moteurs de recherche ( Et google en particulier) et d’y attirer du trafic.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ou pas suffisamment ce monde, tentons d’y voir plus clair. Qu’est-ce que le SEO ? A quoi sert-il ? Sur quels piliers est-il basé? Pourquoi est-il important de faire du SEO ?

Le SEO ou Référencement naturel

Définition du SEO

Le SEO est l’acronyme de Search Engine Optimization. Littéralement, il signifie en français “optimisation pour les moteurs de recherche”. Le terme francophone le plus usité étant le « référencement naturel”. Naturel par opposition à “payant”.

Derrière ce terme, on entend l’ensemble des outils et techniques mis en place pour optimiser le positionnement d’un site sur les moteurs de recherche. La finalité étant d’augmenter sa visibilité et amener du trafic qualifié et gratuit à son site. 

Être bien référencé en parlant d’un site signifie être positionné dans les premiers résultats affichés par Google sur une requête donnée, et donc avoir plus de chances d’être trouvé par les internautes. 

Il faut savoir que la probabilité que votre site soit visité dépend fortement de votre classement sur le mot clé. Un site en 1ere position aura 3 fois plus de chance d’être cliqué que le second.

Contrairement au SEA, qui correspond au référencement payant, le SEO permet donc d’être affiché dans les résultats organiques de Google. Il s’agit des  liens qui, selon Google, correspondent le plus à la requête de l’internaute. Ils sont classés par ordre de pertinence et de qualité par l’algorithme du moteur de recherche.

L’histoire du SEO

Le SEO est apparu presque au même moment que les premiers sites web et les premiers moteurs de recherche, en particulier Google, vers la fin des années 90. 

L’émergence des sites internet a fait naître un besoin nouveau : celui de les catégoriser. 

Au début des années 2000, Google a donc créé le Pagerank pour évaluer la popularité d’un site. A cette époque, les pratiques de SEO étaient encore rudimentaires. 

L’histoire du SEO est marquée par trois grandes périodes :

La période Blackhat :

Au début, tous les coups étaient permis. Les marketeurs ont mis en œuvre des techniques non conformes, comme le bourrage de mots-clés ou la duplication de contenu pour apparaître dans les résultats de Google. Ils ne se sont pas souciés de la qualité du site.

L’ère des premières pénalités :

A partir de l’année 2003, Google a créé des mises à jour de son algorithme. Ce qui a permis de pénaliser les sites qui pratiquaient des techniques illicites, comme le keyword stuffing ou le duplicate content. Il a aussi lancé des outils permettant aux marketeurs d’améliorer la qualité de leur stratégie, comme Google Analytics ou la recherche personnalisée.

La période Whitehat :

A partir de 2011 et du lancement de la mise à jour de Google Panda, Google contraint les marketeurs à mettre en place des techniques de SEO permettant d’avoir du contenu de qualité. A partir de là, l’expérience utilisateur prime sur tout le reste. Elle est devenue le critère qui compte le plus aux yeux de Google et non ce qui pourrait plaire à son algorithme.

À quoi sert le SEO ?

Comme vous le savez sûrement déjà, il existe des millions de sites Internet qui essaient de se faire une place parmi les résultats de Google, Bing, Yahoo et tous les autres sur une requête donnée. Pour augmenter leurs chances d’y arriver, ils doivent faire appel au SEO.

C’est une technique incontournable pour développer sa visibilité sur le net. Plus précisément, c’est une sorte de langage qui permet de communiquer avec les moteurs de recherche pour leur dire que votre site existe, qu’il traite une telle thématique, comment il est organisé, etc.

Si l’enjeu est bien évidemment d’apparaître dans les premiers résultats de recherche (parce que rares sont les internautes qui vont au-delà de la 1ère ou de la 2eme page), derrière, le SEO permet également d’attirer des visiteurs qualifiés sur le site, d’avoir de nouveaux prospects ou clients, d’augmenter sa notoriété en démontrant son expertise dans un domaine et d’accroître son chiffre d’affaires.

Les 3 piliers du Référencement

Une bonne stratégie de référencement naturel ou SEO repose sur trois piliers. Par ordre d’importance, ce sont respectivement le contenu, la popularité du site et l’optimisation technique.

Le contenu

“Le contenu est roi”, a déclaré Bill Gates dans un célèbre article qu’il a écrit en 1996. A cette époque, on ne savait pas encore clairement quelle importance aura le numérique dans notre vie. Mais, le fondateur de Microsoft avait déjà sa petite idée.

Le contenu, ou la sémantique, est l’un des piliers fondamentaux du SEO. Il est primordial pour être bien positionné sur les moteurs de recherche.

Certes, les moteurs de recherche ne sont que des intermédiaires entre les sites et les internautes. Mais, ils sont devenus très exigeants sur le classement des sites. Le premier élément qu’ils analysent, c’est le contenu.

Il y a contenu et contenu. Google a établi ses propres règles en la matière. Un bon contenu, selon le géant américain, doit être pertinent, unique, bien structuré, de qualité et en quantité suffisante

Un site a plus de chances d’être classé dans les premières SERP s’il propose du contenu intéressant, qui apporte une plus-value à l’internaute. Mettre quelques mots-clés dans le contenu ne sera plus suffisant. Il faut que le fond soit vraiment riche en informations.

Il faut aussi que ce soit assez long pour être optimisé. Cependant, la quantité ne suffit pas. Produire un contenu de 3 000 mots, c’est bien. Mais il faut qu’il soit de qualité et bien structuré. 

Parmi les éléments de SEO qui ne passeront pas inaperçus aux yeux des moteurs de recherche, on peut citer les listes ou puces, les guides, les contenus visuels, les données chiffrées ou statistiques, les fiches produits, etc.

La popularité du site

Pour évaluer la pertinence d’un site, les moteurs de recherche ne se basent pas seulement sur la qualité du contenu. Ils analysent aussi sa popularité. C’est la partie la plus difficile du SEO. 

Elle se met en place essentiellement à travers les liens que le site reçoit des sites extérieurs. On parle aussi de netlinking, de linkbuilding ou de SEO Off-Page. 

Plus il y a des sites qui vous mentionnent ou qui renvoient les internautes vers votre site, plus votre notoriété augmente aux yeux de Google, et plus vous serez bien référencé. 

En fonction de la notoriété de votre site ou page, Google attribue une note ou un score, appelé PageRank. Plus celle-ci est élevée, plus votre site est considéré comme pertinent par les robots de Google.

Attention, tous les liens externes ou backlinks qui renvoient vers votre site n’ont pas la même pertinence. Différents critères sont utilisés par Google pour évaluer leur puissance, dont la thématique ou le secteur d’activité du site qui publie le lien, sa qualité ou sa notoriété, l’emplacement du lien sur la page, l’ancre du site… 

L’optimisation technique

Tout comme le travail sur le contenu, l’optimisation technique fait partie du SEO interne ou SEO in-site. Elle fait ainsi partie des actions d’optimisation à faire sur un site web et qui permettent d’améliorer son attractivité. 

Pour qu’un site soit vu par Google, il faut d’abord qu’il soit indexé à sa base de données. C’est la partie technique du SEO. Autrement dit, un site est indexé quand Google arrive à le trouver facilement et à parcourir toutes ses pages. 

Outre les éléments de conception technique du site proprement dits, d’autres éléments techniques peuvent également s’y ajouter, à savoir la vitesse de chargement du site, le responsive design, les codes ou balises HTML, les méta title et description, la structuration des URLs, la compatibilité du site sur mobile, etc. Tous ces facteurs ne contribuent pas seulement à faciliter l’indexation d’un site, mais améliorent également l’expérience utilisateur. Il s’agit aujourd’hui d’une des grandes priorités de Google : améliorer l’EU. Un site qui va dans ce sens sera bien évidemment récompensé par le moteur de recherche à travers un meilleur positionnement.

Les critères à retenir en SEO

Plusieurs critères sont établis par les moteurs de recherche en termes de référencement. Il y en a une multitude. Ils ne sont pas dévoilés par Google. Si on arrive à les cerner aujourd’hui, c’est grâce au travail des experts en référencement qui essaient de les décrypter jour après jour pour en tirer des conclusions :

Les critères On-Site

Comme vous avez pu le constater, le SEO est composé de deux volets : le SEO On-site et le SEO Off-site.

Le SEO On-site, ou On-Page, englobe les stratégies d’optimisations techniques et éditoriales du site. 

Parmi les critères On-Site, on peut citer :

  • Le balisage (balises Hn, méta-title et méta-description, balises d’attribut des images ou Alt)
  • Le maillage interne et externe
  • Le responsive design
  • Le temps de chargement des pages
  • La pertinence des mots-clés
  • L’emplacement des mots-clés dans le contenu
  • L’ergonomie du site (apparence et qualité)
  • Le parcours utilisateur
  • Le taux de rebond
  • Le taux de conversion

Les critères Off-Site

Parmi les critères Off-Site ou Off-Page, on peut citer : 

  • La qualité et le nombre de backlinks
  • La notoriété de votre site sur les réseaux sociaux ou vis-à-vis du domaine de votre site
  • L’ancre de lien
  • La position du lien
  • La provenance des liens

Pourquoi est-il important de faire du SEO ?​

Si la plupart des entreprises font aujourd’hui du SEO ou du référencement naturel leur priorité, c’est parce que de nombreux avantages peuvent être tirés de cette technique.  

Il permet tout d’abord d’apporter une meilleure visibilité à votre site. 

D’après les résultats d’une étude réalisée par GE Capital Retail Bank, 81% des internautes se rendent d’abord sur Google avant d’aller dans un magasin pour acheter quelque chose. Cela signifie qu’une part importante du trafic sur votre site vient des moteurs de recherche, plus précisément de Google. 

Travailler votre SEO vous permet alors d’augmenter vos chances d’être vu par les internautes et de vendre plus. En effet, le trafic amené par le référencement naturel est dit qualifié, c’est-à-dire est susceptible de se convertir.

En plus d’améliorer le trafic sur votre site, et d’augmenter vos ventes, le SEO accroît aussi votre crédibilité. En classant les sites par ordre de pertinence et de qualité de contenu, Google permet aux internautes d’accéder à un contenu vraiment intéressant et riche en informations. Les internautes qui arrivent sur votre site sont ainsi assurés d’y trouver du contenu crédible. Cela ne fera que renforcer votre notoriété auprès de vos prospects ou clients potentiels.

Le SEO est aussi une technique durable. Contrairement au SEA qui est valable uniquement pendant la durée de la campagne, le SEO offre des résultats qui durent sur le long terme. 

En appliquant les bonnes techniques, comme la réalisation d’une veille concurrentielle permanente ou des mises à jour régulières, vous pouvez conserver votre position dans les premières pages de recherche de Google.

Enfin, le SEO est une technique peu coûteuse. Il n’est pas gratuit dans la mesure où il demande un certain investissement en temps et en efforts. Mais, il est plus abordable par rapport à d’autres techniques de marketing, comme la publicité sur les réseaux sociaux, etc.

Vous l’aurez compris, aucune entreprise ne peut aujourd’hui se passer du SEO ou Référencement pour les anglophobes. Cette technique est incontournable pour atteindre vos objectifs de visibilité, d’un côté, et de ventes, d’un autre côté. Il vous offre la possibilité de figurer dans les premières pages de recherche de Google s’il est bien travaillé et étudié. Néanmoins, comme il repose sur un certain nombre de savoirs techniques, il est plus judicieux de le confier à un vrai spécialiste du SEO.

Toutefois le SEO n’a pas que des avantages ! Premièrement vous n’avez aucune certitude que votre travail va porter ses fruits.  Et cela prend du temps avant que les effets soient visibles, parfois plusieurs mois. 

Nous préconisons à nos clients de n’investir qu’une partie de leur budget marketing sur le SEO. Surtout en début d’activité. Il faut voir le SEO comme un investissement à long terme, cela peut rapporter gros, mais ne miser pas tout dessus car vous pouvez tout perdre. 



Continuez votre lecture

Growth Hacking : Faut il tout automatiser ?

Lorsque l’on sait automatiser on a vite envie de tout automatiser ! Par contre lorsqu’on ne connaît pas de technique pour automatiser, on passe vite beaucoup de temps à chercher comment automatiser tel ou tel processus.

Comment calculer son CAC (coût d’acquisition client)

Pour augmenter son chiffre d’affaires et pérenniser son activité, une entreprise doit mettre en place une stratégie marketing efficace et rentable. Quelle que soit la stratégie adoptée, toute opération d’acquisition de client requiert un investissement financier.

L’intérêt de l’e-mailing pour les PME / TPE

L’e-mail marketing, aussi appelé e-mailing, est un outil de communication et de fidélisation qu’une entreprise peut utiliser pour se faire connaître, faire connaître ses produits/services et générer des ventes. L’e-mail marketing fait partie des techniques de marketing digital. Il s’agit d’une version électronique de l’antique publipostage ou mailing traditionnel.

leads immobilier

La génération de leads immobiliers

Pour générer des leads immobiliers, l’agent immobilier peut compter sur différents types de leviers. Plus précisément, il a au moins cinq leviers à sa disposition.